Aquaged > Nos prestations > Le désembouage physico-chimique

Désembouage physico-chimique

Le désembouage physico-chimique est une opération qui consiste à remettre en suspension des "boues" par une action chimique puis de les éliminer par une action mécanique : procédé principalement utilisé pour les installations de chauffage central.

L'action chimique a pour but de disperser et de mettre en suspension dans le fluide les dépôts et boues principalement constitués d'oxydes métalliques, de matière organiques, de sables, etc.

L'action mécanique, quant à elle, a pour fonction l'évacuation de ces dernières via deux méthodes de désembouage complémentaires :

  • Le désembouage rapide :

Elle se pratique avec un arrêt de l'installation et comprend, d'une part, un traitement de décohésion chimique des boues, et d'autre part, des opérations de rinçages hydropneumatiques sous gaz inerte.

AQUAGED se propose de traiter vos installations grâce à un procédé spécifique, qui a fait l'objet de dépôts auprès de l'INPI (Institut National de la propriété Industrielle)

  • La désembouage lent ou méthode de traitement ESTAC

Cette méthode ne nécessite pas l'arrêt de l'installation, elle consiste à mener une action chimique dispersive à cinétique lente, parallélement à une filtration magnétique continue du fluide. Débit dérivé ou total.

Le désembouage rapide

Le procédé AQUAGED, nommé "rinçage hydropneumatique sous gaz inerte", consiste à faire circuler de manière préférentielle une émulsion bi-phasique eau/gaz inerte en pratiquant une double inversion du sens de rinçage.

Cette émulsion est crée par un système électropneumatique automatisé placé à l'aval d'une centrale hydraulique. Le caractère bi-phasique de l'émulsion de rinçage permet l'établissement d'un régime turbulent efficace à une vitesse de circulation réduite.

Enfin, l'utilisation d'un gaz inerte, par opposition à l'air comprimé, limite les possibilités d'oxydation par l'oxygène pendant les phases de rinçages.

GEDIX
Centrale de rinçage hydropneumatique

Le désembouage lent : méthode de traitement ESTAC

L'action chimique de la méthode ESTAC est réalisée en milieu alcalin par des dispersants minéraux et organiques associés à des inhibiteurs cathodiques et anodiques de corrosion.

La cinétique de cette action chimique est comprise entre 2 et 3 mois selon la période durant laquelle le traitement est conduit : pendant ou en dehors de la période de chauffe.

La filtration des boues est réalisée par un ou plusieurs filtres magnétiques installés en by-pass de l'installation.

Le filtre magnétique ESTAC est un système dans lequel l'eau est tout d'abord soumise à un champ magnétique crée par un aimant permanent cylindrique où sont captés les topomagnétites, principal constituant des boues de chauffage. Le fluide transite ensuite dans un média filtrant classique où sont piégées les particules de plus fortes dimensions.

Tout au long du traitement, des analyses d'eau hebdomadaires sont effectuées paralléllement aux nettoyages réguliers du ou des filtres magnétiques.

Remarque : un filtre classique ne peut capter de manière efficace les topomagnétites dont la taille, après dispersion, est de l'ordre de quelques microns.